Les élèves inscrits en CLIS ont la possibilité de passer du temps dans une classe dite “ordinaire” ;  il s’agit des inclusions.

Elles peuvent se faire dans la classe d’âge de l’élève ou dans la classe de son niveau scolaire en fonction des domaines d’apprentissage ; cela dépend du profil de l’élève mais aussi du projet de vie de la famille.

Si l’élève est suffisamment autonome, il peut se rendre seul dans sa classe d’inclusion. Il peut aussi être accompagné ponctuellement par l’AVS de la CLIS.

Pour que cette inclusion se passe au mieux, il est important que les 2 enseignants (de la CLIS et de la classe d’inclusion) collaborent.

L’enseignant de la CLIS :

– transmet le profil de l’élève (points d’appui, difficultés)

– propose des aménagements

–  peut reprendre des points qui ont besoin d’être étayés en utilisant d’autres supports

– …

L’enseignant de la classe ordinaire :

– relève les réussites et les difficultés au niveau scolaire, du comportement, de la relation qu’il met en place avec les autres, …

– fait participer l’élève de la CLIS aux différents projets de la classe

– donne son point de vue lors des ESS (équipe de suivi de scolarisation) ; il peut même y participer

– …

Pour que l’accompagnement de l’enfant soit le plus propice possible, il existe des documents mais il est tout aussi important d’échanger entre enseignants.

%d blogueurs aiment cette page :