Une des missions du maître E est “d’accompagner les équipes enseignantes pour l’élaboration de réponses adaptées aux besoins des élèves, la construction de situations d’enseignement qui tiennent compte des stratégies d’apprentissage des élèves en difficultés et pour la mise en œuvre de pratiques pédagogiques qui favorisent la réussite de tous les élèves.” (Circulaire n° 2014-107 du 18-8-2014)

C’est dans ce cadre de la co-intervention que nous avons participé au congrès des jeunes écrivains proposé par la DDEC64. Vous trouverez ci-dessous une présentation de ce qu’est le congrès:

 

Nous sommes partis des constats suivants:

– en cycle 3, de nombreuses demandes d’aide sont axées sur la production d’écrit,

– des enseignants n’osent pas s’engager dans des projets d’écriture qui peuvent paraître lourds;

De notre petite expérience, nous pouvons faire émerger quelques intérêts:

  • Du côté de l’élève: il s’engage dans un projet où il écrit pour être lu, il a l’occasion de partager et d’échanger avec d’autres écoles.
  • Du côté des enseignants: la séquence se pense à deux (on va plus loin), le projet permet de travailler en petits groupes, il favorise de nouveaux dispositifs (ex: Roll, narramus..)
  • Du côté du maître E: il a tout à fait sa place dans ce genre de projet. Il peut avoir plusieurs missions: observer un ou des élèves à BEP, accompagner un groupe d’élèves à BEP, accompagner le maître de la classe dans son changement de posture, accompagner l’inclusion d’élèves d’ulis, etc…

Pour avoir une idée de ce que les élèves ont produit pour ce grand jour, n’hésitez pas à aller voir leurs créations ici.

 

Des retours d’élèves:

« C’était trop bien! »

« On refait l’année prochaine ?! »

« Tu peux nous lire la suite de l’histoire de mouguerre? »

« Je peux prendre le livre qui a été présenté par l’école d’Espelette pour le lire chez moi? »

« Éditeur, je n’en connaissais pas ce métier, j’ai bien aimé ce qu’il nous a expliqué ! »