Caroline Huron (psychiatre et chercheuse en sciences cognitives) nous montre que le cerveau ne peut pas faire deux tâches en même temps si ces deux tâches requièrent de l’attention.  C’est une contrainte biologique du fonctionnement cérébral. Elle est invisible, nous en avons rarement conscience et pourtant elle envahit toute notre vie quotidienne. Cette limite de notre cerveau a une conséquence majeure dont il faut avoir conscience : on ne peut pas apprendre en situation de double tâche.

Les élèves “dys” qui ont des difficultés à automatiser leur gestes, leur lecture, leur écriture, les calculs etc… sont très souvent dans cette double tâche en classe ce qui entraîne des difficultés d’attention et surtout de la fatigue.

Cette courte vidéo de quelques minutes vous donnera quelques éléments de compréhension simples et clairs.

 

Nous profitons de cet article pour vous communiquer à nouveau les références du site Le cartable fantastique auquel participe activement Caroline HURON. Vous y trouverez des pistes pédagogiques et des outils pour accompagner au mieux les élèves “dyspraxiques” en particulier.

%d blogueurs aiment cette page :