Suite à une formation de l’équipe ASH avec Dominique PIVETEAUD sur les chantiers d’écriture, nous partageons ici la démarche autour d’un atelier de réécriture collective d’un texte. Cette démarche est particulièrement  intéressante à vivre avec les cycles 2 et 3.

Cet atelier vise :
– l’écriture pour tous,
– l’évocation mentale
– la mémorisation
– la compréhension de texte
– l’enrichissement du langage et du vocabulaire

En quoi cela consiste ?…
Avant tout, il est important que l’enseignant précise les étapes de ce qu’il va demander aux élèves et le but afin de les mettre en projet.

1) L’ enseignant choisit un texte ou extrait adapté et non connu par les élèves ;
2) L’enseignant lit à voix haute le texte à toute la classe mais les élèves n’ont pas le texte ;
3) L’enseignant demande aux élèves les mots, idées, phrases, retenus et les note au tableau ;
4) L’enseignant lit une 2ième fois le texte à voix haute
5) L’enseignant demande aux élèves les mots, idées, phrases, retenus et les note au tableau.
L’enseignant laisse toutes les notes apparentes au tableau ;
6) L’enseignant propose enfin la réécriture collective au tableau du texte dicté par les élèves. L’enseignant écrit au fur et à mesure.

En cas d’erreurs grammaticales, lexicales ou autre, l’enseignant aiguille, guide avec des indices.

Conclusion : pour l’avoir expérimenté en classe avec des CP et CM1, les élèves ont un grand sentiment de réussite (pas d’erreurs), ils mémorisent davantage (ex : poésie à apprendre), cette démarche développe le goût du travail en collectif, redonne « l’appétit » aux élèves c’est-à-dire l’envie d’écrire.

Le projet est important parce qu’il n’y a pas de barrières :
– orthographe
– syntaxe
– imagination
A CONSOMMER SANS MODÉRATION !!

%d blogueurs aiment cette page :